E-commerce

On-site marketing : 10 bonnes pratiques pour booster la conversion sans nuire à l’expérience client

En e-commerce, votre site internet doit être pensé dès le départ en vue d’un objectif précis : convertir un maximum de visiteurs en clients. Pourtant, vous avez probablement concentré vos efforts sur l’acquisition, pour faire connaître votre marque et générer du trafic. Mais une fois sur votre site seulement 2% des visiteurs en moyenne convertissent en clients

Alors comment faire pour rentabiliser ses efforts d’acquisition, améliorer ses taux de conversion, et son CA ? Accompagnez chaque visiteur dans son parcours client et offrez-leur une expérience d’achat unique et personnalisée. Adressez-vous au 98% restants quand ils sont là, en ligne, et captez leur attention avec des messages pertinents et contextuels. 

Les outils permettant la création de campagnes marketing on-site comme les pop-up ou notifications ciblées peuvent aider en ce sens.

Sans plus attendre, nos 10 bonnes pratiques pour faire de l’on-site marketing votre meilleur allié de la conversion en ligne. 

Bonne pratique #1 : Définir ses objectifs 

Avant même de commencer à concevoir votre campagne, il est important de réfléchir au résultat que vous souhaitez atteindre.

Voulez-vous collecter plus d’adresses e-mails ? Augmenter vos ventes ? Réduire le taux d’abandon de panier ? Informer vos visiteurs ? Obtenir du feedback ?

Tous ces objectifs sont parfaitement valables et les campagnes on-site pourront certainement vous aider à les atteindre. Cela dit, n’essayez pas de les atteindre simultanément avec la même campagne, au risque de rendre votre message confus et minimiser son impact. 

Voici un bon exemple de pop-up typique créé par la marque Cabaia dans le but de collecter l’adresse e-mail de ses visiteurs lorsqu’ils s’apprêtent à quitter le site : 

 Le “Call to Action” “S’inscrire” et la fenêtre contextuelle invite le visiteur à s’abonner à la newsletter de la marque et donne un bref résumé de ce qu’il peut retirer de cette inscription.

Maintenant, comparez la fenêtre pop-up précédente avec celle de la marque Baya  ci-dessous :

Ce pop-up de sortie (Exit Popup) sert clairement un objectif différent, qui est d’augmenter les ventes. Pour ce faire, elle fournit aux clients s’apprêtant à quitter le site, un code promo sans leur demander de s’inscrire à leur liste de diffusion afin d’augmenter la probabilité qu’ils l’utilisent immédiatement. 

Bonne pratique #2 : Choisir le bon format

Choisissez le format de votre campagne en fonction de la visibilité que vous souhaitez donner à votre message : barre, pop-up, bannière, notification, …

  • La fenêtre pop-up

Les pop-up permettent de donner un maximum de visibilité à votre message mais gardez en tête qu’ils peuvent être intrusifs s’ils sont mal utilisés.

Si vous optez pour ce format, vous pourrez adapter la taille et la position de votre pop-up sur l’écran (au milieu, sur un côté, etc.).

Par exemple, cette fenêtre pop-up plein écran conçue par Asphalte est aérée, audacieuse et fait bien ressortir leur message. 

Si votre message ne nécessite pas autant de visibilité ou que vous êtes frileux à l’idée de faire apparaître un message sur l’écran de votre visiteur sans qu’il l’ait demandé, optez plutôt pour un pop-up “call-to-action”, une barre ou une notification discrète. 

  • Le pop-up “Call to Action” 

Ces fenêtres pop-up sont précédées d’un appel à l’action. La modale elle-même ne s’affichera pas tant que l’utilisateur n’aura pas cliqué sur l’appel à l’action. Elles sont particulièrement adaptées aux écrans mobiles.

De plus, comme ils prennent peu de place, vous pouvez les afficher sur chaque page de votre site Web, ce qui augmente vos chances de convertir vos visiteurs. 

Voici un exemple de la marque ChristyDawn

  • Les barres 

Placées au-dessus de votre menu de navigation ou en bas de l’écran, les barres sont faciles à afficher sur les appareils mobiles et occupent très peu d’espace à l’écran. Elles sont particulièrement utiles pour afficher sur plusieurs pages des informations concernant les frais de livraison ou les remises que vous souhaitez proposer, comme dans l’exemple ci-dessous :

  • Les notifications

Interagissez avec vos visiteurs de manière élégante et non intrusive en intégrant un flux de notifications sur votre site. Comme LePantalon qui l’utilise activement pour annoncer ses nouveaux produits et promouvoir sa newsletter : 

Bonne pratique #3 : Segmenter votre audience pour délivrer un message personnalisé

Plus votre message sera personnalisé, plus la probabilité que le visiteur convertisse est élevée. Segmentez bien votre audience et essayez donc d’adapter l’expérience d’achat en créant plusieurs campagnes adressées à chacun de vos segments, comme :

  • Les tout nouveaux visiteurs du site

Profitez du premier contact pour présenter votre marque comme le fait LesPetitsProdiges :

Ou Hopaal avec une notification invitant le visiteur à découvrir l’histoire de la marque : 

  • Les visiteurs provenant des médias sociaux ou de campagnes spécifiques 

Grâce aux paramètres UTM intégrés dans le lien de votre site, vous pouvez savoir exactement d’où vient votre visiteur et donc, adapter vos campagnes en fonction de sa provenance (et l’annonce sur laquelle il a cliqué) . 

Par exemple, en venant d’une publicité payante sur Facebook : 

  •  Les acheteurs qui abandonnent leur panier

88% des paniers d’achats sont abandonnés et ne débouchent pas sur une vente. Pour retenir vos visiteurs, utilisez une pop-up “exit intent” à l’abandon d’achat.

Incitez le prospect à finaliser la vente en affichant une offre attractive (code promo, livraison offerte, accessoires offerts…). Par exemple : 

  • Les clients qui reviennent sur le site après un premier achat

Accueillez-les avec un message de bienvenue comme avec ce pop-up, les invitant à donner leur avis sur leur achat :

  • Les clients fidèles

Faites la promotion de votre programme de fidélité ou parrainage à vos meilleurs clients

Essayez de vous adapter à tous les scénarios possibles pour personnaliser vos campagnes à chaque type d’audience : 

  • Les visiteurs fréquents qui n’ont jamais acheté
  • Les visiteurs situés dans une zone géographique spécifique
  • Les visiteurs sur mobile…

Bonne pratique #4 : Apporter de la valeur à son audience

À force de voir toujours les mêmes pop-up (souvent des incitations à s’inscrire à la newsletter !), on les ferme presque par réflexe. Vous améliorerez significativement vos taux de conversion avec des pop-up originales, qui apportent une valeur immédiate. 

Quitte à enfoncer des portes ouvertes : pensez toujours à offrir une contrepartie à vos clients ! Il est beaucoup plus facile d’inciter un visiteur à agir s’il en retire immédiatement quelque chose. Pas seulement la promesse de le tenir informé à travers une newsletter ou de recevoir des offres intéressantes plus tard, non, quelque chose dont il peut tirer profit immédiatement.

Augmenter votre liste d’abonnés avec un pop-up “lead magnet”

Une campagne de type “Lead Magnet” ou “aimant à prospects” peut prendre la forme d’un code de réduction que les visiteurs reçoivent immédiatement après une inscription via un formulaire comme dans l’exemple ci-dessous : 

Il est également recommandé d’intégrer votre formulaire pop-up à votre solution d’e-mail marketing afin d’envoyer la récompense à vos nouveaux abonnés par e-mail. 

Octroyer une remise ou une récompense à partir d’un certain montant d’achat 

Poussez une offre alléchante à vos clients à partir d’un certain montant de panier : par exemple la livraison offerte (surtout quand on sait que 61 % des acheteurs citent les frais de livraison supplémentaires comme raison de l’abandon de panier lors du passage en caisse) ou une récompense, comme dans les exemples ci-dessous :

Cliquez ici pour accéder au tutoriel.

Pimentez vos campagnes en intégrant une roue de la fortune ou un tirage au sort 

La gamification est très efficace pour convertir vos visiteurs. En effet, nous avons observé sur un échantillon de campagnes e-commerce des taux de conversion de : 1% sans offre, 5% avec un coupon et de 24% avec une campagne gamifiée ! Pourquoi ne pas tester ? Inspirez-vous des exemples ci-dessous :

Aider le visiteur à trouver le produit qu’il recherche 

Guidez votre visiteur avec des recommandations de produits personnalisées comme par exemple chez Oolution avec un quiz pour connaître sa peau et obtenir des recommandations de produits adaptés à son type de peau :

Ou sur des pages spécifiques avec la fonctionnalité “page targeting”, notamment pour apporter des précisions sur un produit.



Créer un sentiment d’urgence 

FOMO assuré avec un countdown timer pour vos clients et meilleur taux de conversion pour vous : nos études ont montré que le taux de conversion s’améliore d’au moins 3 points. 

Un exemple ci-dessous : 

Bonne pratique #5 : Ne pas sous-estimer l’impact du branding et du design

Gardez à l’esprit que dans chacune de vos interactions avec lui, le visiteur doit reconnaître votre marque : dans le ton, les images choisies, etc. pour ne pas tomber dans les clichés du pop-up intrusif qui n’inspire pas confiance. ​​

  • Intégrer des images et visuels

Saviez-vous que les images augmentent le taux de conversion d’une campagne de 2% en moyenne ?

Les images et autres éléments visuels constituent une composante importante du contenu de votre site internet en règle générale. De nombreuses recherches sur le sujet montrent qu’ils rendent les pages web plus attrayantes, surtout s’ils incluent des personnes.

Cela vaut également pour les fenêtres pop-up. Pour rendre les vôtres plus efficaces, veillez à inclure des éléments visuels. Cela rend vos campagnes de marketing plus intéressantes, plus captivantes et plus séduisantes. Voici un exemple de campagne visuellement attractive :
Les GIF sont également un excellent moyen de rendre vos campagnes pop-up plus dynamiques et vivantes :


Ajouter un masque à l’arrière-plan 

Vous pouvez donner encore plus de visibilité à votre pop-up et votre message en ajoutant un effet de floutage ou un filtre coloré en arrière-plan. Cela viendra masquer le contenu de votre site comme dans l’exemple ci-dessous où le fond a été obscurci pour mettre davantage en avant le pop-up : 

Limiter le nombre de champs dans vos formulaires

La pop-up vient interrompre le visiteur dans son parcours d’achat. Réduisez au maximum le nombre de champs à remplir (moins de 2 dans l’idéal) – quitte à utiliser un questionnaire en plusieurs étapes si nécessaire. Le visiteur doit comprendre immédiatement ce que vous attendez de lui et ce que vous lui proposez. 

Pensez plutôt : 

Et non : 


Bonne pratique #6 : Soigner l’expérience utilisateur 

Faciliter la fermeture de la fenêtre pop-up 

Si elles sont mal utilisées, les fenêtres pop-up peuvent être très gênantes. Cependant, vous savez ce qui rend la situation cent fois pire ? Si elles sont difficiles à fermer.

Qui n’a pas déjà quitté un site à cause d’une fenêtre pop-up dont il était impossible de se débarrasser ?

Évitez de frustrer les visiteurs de votre site et facilitez donc la fermeture des fenêtres pop-up, en rendant le “X” de fermeture bien visible. 

Définir des règles de fréquence

Afin que les visiteurs ne voient pas systématiquement des fenêtres pop-up sur chaque page ou à chaque visite, contrôlez la fréquence d’apparition de vos pop-up. Sinon vous risquez de nuire à l’expérience utilisateur et à l’image de marque ! 

Sur Wisepops, pour adapter votre campagne au comportement de vos visiteurs sur votre site, voilà comment ça se passe :

Bonne pratique #7 : Timing is everything 

Le choix du moment est un élément important pour la création de fenêtres contextuelles à fort taux de conversion. Si une pop-up apparaît juste à l’arrivée des visiteurs sur votre site, cela peut vraiment nuire à leur expérience et votre image, surtout s’ils n’ont pas encore eu l’occasion de jeter un œil à votre contenu. Ce sont des pratiques comme celle-ci qui ont donné une mauvaise réputation aux fenêtres pop-up.

En général, les visiteurs s’abonnent parce qu’ils aiment ce que vous proposez et en demandent plus. Cependant, si vous ne leur donnez pas le temps de découvrir votre offre, vous n’irez pas très loin. Un conseil : soyez patient et attendez avant de déclencher un pop-up. Nous avons en effet observé qu’attendre 1 ou 2 pages vues augmente significativement le taux de conversion de vos campagnes.

Les résultats d’un A/B test effectué par l’un de nos clients retailer

Pour choisir le bon moment et vous assurer que vos fenêtres contextuelles sont pertinentes, voici quelques critères de déclenchement sur lesquels vous pouvez jouer :

  • Nombre de pages consultées ;
  • Pourcentage de la page à défiler ;
  • Intention de sortie ou lorsqu’un visiteur est sur le point de quitter le site (exit intent) ;
  • Visite d’une page spécifique… 

Wisepops le permet par exemple dans les paramétrages : 

Pour aller plus loin sur vos paramètres timing, lisez cet article.

Bonne pratique 8 : Créer des versions mobiles distinctes

Après que Google a annoncé son indexation mobile-first, la firme a également mis à jour son algorithme pour pénaliser les interstitiels mobiles intrusifs qui masqueraient le contenu principal sur un site Web mobile.

En règle générale, gardez ceci à l’esprit : n’affichez pas de fenêtres pop-up qui couvrent le contenu principal ou entravent l’expérience utilisateur.

Voici un diagramme de Google qui résume assez clairement la situation :

Pour en savoir plus, consultez notre guide Créer des pop-ups pour mobile

Bonne pratique #9 : Faire des tests

La plupart des bonnes pratiques exposées dans cet article constituent une ligne directrice. Les fenêtres pop-up font partie de ces éléments de site pour lesquels le moindre changement peut faire une grande différence. Par conséquent, la meilleure pratique pour améliorer ses résultats et ses taux de conversion est de tester, tester et encore tester. 

En essayant différentes versions, vous pouvez découvrir le format, le timing, le design, la formulation, CTA, les visuels,… qui produiront les meilleurs résultats. Les premières versions ne sont jamais que des hypothèses. Il est important de créer des variantes, de les proposer aux visiteurs et de voir lesquelles sont les plus performantes.

Avec l’AB Testing, vous pouvez mettre en place des campagnes légèrement différentes pour comparer leur impact sur vos conversions. Ici pour savoir comment Asphalte l’a utilisé.  

Bonne pratique #10 : Communiquer, communiquer, communiquer 

Les clients aiment les marques qu’ils suivent et achètent. Ils aiment savoir ce qui se passe derrière la scène. Ils veulent connaître votre histoire, vos actualités, vos nouveautés. Ils veulent savoir qu’ils sont partie prenantes de votre développement, et se sentir considérés. C’est en partant de ce besoin et des limites que représentent les pop-up, qu’on a créé Wisp, le flux de notifications que vous avez pu voir dans quelques exemples de cet article.

Le flux de notifications permet de communiquer des messages pertinents, réguliers et personnalisés à son audience de manière élégante et discrète, sans spammer ni interrompre le visiteur dans sa navigation. 

Là où une pop-up permet de mettre le focus sur un message donné, le flux de notification vous permet de communiquer autant de messages que vous le souhaitez, et de développer chez vos clients une habitude de consulter vos updates. 

Voici par exemple les statistiques d’une marque e-commerce qui communique via son flux de notification : 

Conclusion 

Vous disposez donc de toutes les informations nécessaires pour mener à bien des campagnes pop-up qui favoriseront les conversions sans nuire à l’expérience des utilisateurs ni à votre classement dans les moteurs de recherche.

À vous de jouer maintenant : commencez à créer des campagnes marketing personnalisées pour chaque étape du parcours client avec Wisepops et Wisp. C’est gratuit et sans engagement pendant 14 jours.

À PROPOS DE WISEPOPS

Wisepops vous aide à engager vos clients lorsqu’ils sont sur votre site grâce à des outils complets et innovants pour créer des campagnes marketing contextuelles, interactives et optimisées pour mobile et desktop : pop-up, barres, formulaires intégrés, flux de notifications.

Vous pourrez ainsi transformer les visiteurs anonymes de votre site en prospects et clients en automatisant des expériences engageantes et personnalisées.

Lisa Fockens

Lastest posts